Nyon, le 14 janvier 2021Daniel Rossellat, les Vert.e.s et le Parti Socialiste présentent une liste commune à la Municipalité de Nyon pour insuffler un nouvel élan à l’action municipale lors de la prochaine législature. Les cinq candidat.e.s de la plateforme de gauche, aux expériences et compétences complémentaires, portent un programme fort et ambitieux pour Nyon, à la hauteur des défis sociaux, climatiques et économiques d’aujourd’hui .

La gauche nyonnaise présente trois nouvelles candidatures aux côtés de Daniel Rossellat, syndic sortant, et de Stéphanie Schmutz, municipale socialiste sortante, avec Elise Buckle et Pierre Wahlen pour les Vert.e.s ainsi qu’Alexandre Démétriadès pour le Parti Socialiste. Cinq candidats au service d’une équipe soudée et complémentaire en vue de regagner la majorité à la Municipalité et de renforcer la gauche au Conseil Communal.

“Le contexte actuel exige la mise en place d’une relance économique écologique et solidaire à Nyon, qui permette aux PME et commerces locaux de sortir de la crise rapidement et d’en ressortir plus forts. C’est ce que nous défendons aujourd’hui.” explique Daniel Rossellat.

Habituée à porter ensemble les grands projets et politiques publiques qui feront Nyon demain, tant à la Municipalité qu’au Conseil Communal, la plateforme de gauche entend bien proposer une alternative positive, faite d’expériences politiques fortes et d’idées nouvelles. “Notre objectif est de rassembler largement pour donner un vrai coup d’accélérateur sur la résolution des enjeux climatiques, économiques et sociaux à Nyon! Nous devons plus que jamais être unis pour construire la Ville de demain avec énergie et enthousiasme.” précise Elise Buckle.

“Notre action vise à faire de Nyon une ville accueillante et dynamique, qui propose notamment des logements abordables en nombre suffisant et qui fasse des quartiers et du coeur de ville des lieux où il fait bon-vivre!” affirme Alexandre Démétriadès. “Cela passe aussi par la mise en place d’un plan climat ambitieux, qui doit prôner une action décisive sur des questions aussi critiques que la rénovation énergétique des bâtiments ou la promotion des énergies renouvelables.” ajoute Pierre Wahlen.

“Sans oublier la nécessité de renforcer de manière claire le soutien aux milieux sportif et culturel de notre ville qui forment un tissu associatif d’une densité et d’une qualité rare, et dont tellement d’habitants de Nyon profitent. La crise actuelle les a grandement affectés, il est donc primordial que la Municipalité s’engage de manière encore plus forte à leurs côtés.” conclut Stéphanie Schmutz.

C’est donc rassemblée, ambitieuse et déterminée que la plateforme de gauche se présente aux élections à la Municipalité de Nyon qui se dérouleront le 7 mars 2021.

Lire le communiqué ici