Mes priorités

Un état d’esprit

Nyon vit une phase cruciale de son développement et doit faire face à plusieurs enjeux majeurs: logement, mobilité, identité, sécurité, services sociaux,  infrastructures.

Le dynamisme économique de notre ville est une grande chance. Mais il présente aussi quelques aspects moins positifs : augmentation des loyers, crise du logement,  problèmes de circulation, de parcage ou encore le manque d’infrastructures pour accompagner cette augmentation de la population.  Pour ne pas laisser des Nyonnais au bord de la route, je préconise un développement raisonnable et donc maitrisé.

Elu il y a deux ans, j’exerce avec beaucoup de plaisir et d’enthousiasme la fonction de syndic. En privilégiant l’esprit d’équipe tout en assumant mes responsabilités, j’ai pu débloquer ou initier un certain nombre de projets et faire converger les efforts de la Municipalité pour donner à Nyon un nouveau souffle.

Mes expériences des milieux économiques, culturels, sportifs, ou médiatiques  m’aident à remplir mon mandat avec un esprit de dialogue. J’offre une écoute attentive et apporte des solutions innovantes pour valoriser le fantastique potentiel et les formidables atouts de notre ville.

Je serais heureux de continuer d’apporter toute mon énergie pour contribuer à la solution de problèmes parfois anciens mais toujours d’actualité ou pour conduire de nouveaux projets indispensables à notre ville.

Merci de votre confiance!

 

Voici quelques unes de mes priorités :

  • faire de Nyon une ville exemplaire sur le plan du développement durable en imaginant des solutions concrètes pour la mobilité, la vie sociale et le logement
  • favoriser le dialogue entre les autorités et la population, entre les générations, et entre les principaux acteurs de la vie nyonnaise
  • encourager la pratique des activités sportives ou artistiques et soutenir les réseaux associatifs, les sociétés sportives et culturelles
  • adapter les infrastructures sportives, culturelles et touristiques aux besoins actuels de Nyon et sa région
  • développer la qualité et la variété de l’offre du commerce local
  • renforcer l’identité de la ville
  • développer les partenariats public-privé
  • redessiner le centre ville élargi avec le Quartier des Martinet et faire que la Place Perdtemps retrouve sa forme verte originelle avec le parking en souterrain.
  • adapter les mesures de sécurité à l’évolution de la situation
  • gérer avec rigueur les finances communales

 

Des questions, des idées ? Laissez votre commentaire ici, ou alors venez dialoguer sur mon blog.

« Daniel Rossellat, un candidat socialement responsable, économiquement crédible et écologiquement fiable. »

7 réponses à Mes priorités

  1. Willy Jaques dit :

    Parmi les priorités citées par Daniel Rossellat, on trouve en particulier :
    • soutenir les réseaux associatifs, les sociétés sportives et culturelles. Encourager la pratique des activités sportives et artistiques
    • adapter les infrastructures sportives, culturelles et touristiques aux besoins actuels de Nyon et sa région

    Je ne peux que saluer cette vision. Voici deux exemples récents de la situation actuelle:
    - en septembre dernier, le choeur de La Poya quitte Nyon faute de soutien et va s’installer à Trelex
    - depuis vendredi, le choeur de l’Usine à Gaz donne son spectacle – une création! – à la salle commuale de Bassins, ses tentatives de le le faire à Nyon ayant toutes échoués
    Comment améliorer cette situation ?
    WJ

  2. Bonjour,

    Merci de votre message. Je suis heureux de constater que vous semblez partager quelques unes de mes priorités et saluer comme moi la chance de la Ville de Nyon de pouvoir compter sur un tissu associatif si riche.

    Il s’agit de soutenir les animateurs de la vie sociale, sportive et culturelle. Les Autorités doivent être à leur écoute et leur apporter une aide pour éviter leur démotivation.

    L’actuelle Municipalité et les Services des Sports et de la Culture font de louables efforts pour soutenir les sociétés culturelles et sportives.

    J’ai pourtant le sentiment que l’on peut faire mieux. J’ai déjà fait à la Municipalité une proposition dans ce sens. Et si je suis élu syndic, j’ai bien l’intention d’apporter mon soutien aux Municipaux et Chefs de Service concernés pour que la Ville de Nyon puisse faire davantage pour les réseaux associatifs, les sociétés sportives et culturelles.

    En ce qui concerne les deux cas soulevés dans votre message, je vais me renseigner afin de savoir dans quelles circonstances ces deux Chœurs ont dû s’exiler.

    M’autoriser-vous à adresser copie de ce message à Mmes Monique Boss (Municipale de la Culture) et Monique Voélin (Cheffe de Service) pour leur demander leur point de vue sur cette question?

    Merci encore de votre intérêt pour la chose publique et l’animation de notre ville

    Avec mes meilleures salutations

  3. Bravo, magnifique, votre affiche Monsieur le Syndic! Si vous ne deviez avoir qu’un soutien dans la campagne qui vient, ce serait le mien. Mais je ne doute cependant pas de votre succès et du nombre de vos partisants.
    Depuis le début de cette législature, notre ville a changé. Elle s’est humanisée, elle redevient lentement belle. Il me semble aussi que vous ne l’envisagez pas dans un développement démesuré, vous connaissez à ce sujet l’avis de l’écobiologue, échangé dans votre bureau l’an dernier !
    Nyon doit demeurer une ville à échelle humaine au sein de La Côte. C’est la seule façon de prévenir une multitude de déviances socio-économiques.

    Bon vent Daniel Rosselat. Respectueux messages.
    Olivier Rychner – Consultant en écobiologie
    Case postale 2525 – 1260 Nyon 2
    022 361 08 97 – 079 310 15 14

  4. Bosson dit :

    Les frencies qui programmnent aiment pas mais faut arrêter …

    C’est le temps que SONALP viennent …
    http://www.myspace.com/sonalpband/music/playlists/my-playlist-33879

    s>>>>>>vp !!!!!!

    Bernie
    Animateur socioculturel
    ;-)
    Merci

  5. Bosson dit :

    A côté de la grande scène ou ya 3000 et ça sera un tabac !!!!! Sinon même la 2ème grande scène je sais que ça marchera …. passske zut …. suisssse … yodoloooolooooiiuuuu !!! Les français qui font la prog doivent aussi évoluer un peu …

    Belle prog !!!
    Bernie

  6. Bosson dit :

    BON PALEO `!!!!

    Et plus encore pour vôtre ville !
    Mais hop SUISSE aussi !!!

    MERCI

    Bernie

  7. PELLATON dit :

    Monsieur,

    Les réalisations dont vous – et vos colistiers – font la publicité en cette période me laissent songeuse.

    Ayant lu votre programme – et celui des partis de vos colistiers, je me permets d’en reprendre plusieurs points:

    •faire de Nyon une ville exemplaire sur le plan du développement durable en imaginant des solutions concrètes pour la mobilité, la vie sociale et le logement.
    La gabegie des feux de circulation, des bus vides aux heures creuses et dont les trajets pourraient être rationalisés, montrent que l’exécutif actuel n’a pas été capable d’identifier ni mettre en place un plan de mobilité adéquat. Ex. : pour aller de mon domicile chez mon physio je dois descendre des Tines à la gare et remonter pour aller aux Tattes, avec un changement de bus selon les horaires des RV. soit parfois plus de 20 minutes pour faire 1km. En voiture, 3 minutes. Mme Freymond considère qu’une seule place de parc devant un cabinet de 3 physiothérapeutes est suffisantes, il “n’y a qu’à prendre un vélo”!!!! mais voilà si on se rend dans ce genre d’endroit, c’est que la marche ou le vélo sont impossibles.
    Il faudrait instituer un moratoire avant de continuer à développer une ville qui manque cruellement d’infrastructure routière et d’un VRAI plan de mobilité, axé notamment sur le forcé des employés des entreprises qui se déversent chaque jour à Nyon, d’une part, et une gestion intelligente des moyens mis en place pour la mobilité douce, Bus vides, circulant dans des routes où aucun croisement n’est possible (ch des Tines), routes secondaires devenues des autoroutes aux heures de points (route du Stand), et cela ne s’arrangera pas avec le futur éco-quartier.

    •favoriser le dialogue entre les autorités et la population, entre les générations, et entre les principaux acteurs de la vie nyonnaise

    Où et quand? lorsque cela se fait, les responsables racontent une chose et en font une autre, à l’instar de la circulation des bus dans le chemin des Tines dont il a été dit lors d’une séance au Collège de Marens que les “bus ne circuleraient que dans un sens”.

    •adapter les infrastructures sportives, culturelles et touristiques aux besoins actuels de Nyon et sa région

    A quand une piscine digne de ce nom à Nyon? autre que celle(s) des écoles squattée(s) à 50% par le Cercle des nageurs Nyon aux heures d’ouverture au grand public Le Cercle squatte aussi les piscines de Bassins et Chéserex…. alors pourquoi pas une piscine digne de ce nom à Nyon, plutôt que d’enterrer un parking??? Avec des heures réservées uniquement au grand public, à Pro Senectute etc.?

    •développer la qualité et la variété de l’offre du commerce local

    Tant que le centre ville sera encombré par le trafic de transit, les indigènes continueront à privilégier les commerces éloignés, ceux où l’on peut arriver sans encombre en voiture. Et s’il est nécessaire de prendre un moyen de transport, Genève ou Lausanne par le train ont une offre qui n’existera jamais en ville de Nyon….

    - faire que la Place Perdtemps retrouve sa forme verte originelle avec le parking en souterrain.

    J’imagine qu’il y a autre chose à faire avec l’argent des contribuables qu’un parking souterrain à Perdtemps. Ce parking est pratique si l’on veut se rendre à Lausanne le soir pour un spectacle, vu que les bus ne circulent souvent plus à l’heure du retour. Un parking souterrain devra avoir un bon éclairage, une surveillance digne de ce nom, et coûtera au final plus cher que l’actuel. Mais délivrer une carte de parking aux habitants de la ville, genre carte de débit à recharger, et augmenter le tarif pour les autres pourrait être un bon compromis pour désengorger le parking en surface.

    •gérer avec rigueur les finances communales:

    Où est cette rigueur? voir ci-dessus ! + mettre et enlever des feux de circulation, mettre et modifier des containers pour recycler les ordures, combien cela coûte-t-il? Personnellement je trouve que c’est du gâchis.

    Vous comprendrez aisément pourquoi, pour la première fois en 32 ans je ne voterai pas rose, vert, ou développement raisonnable.

    Avec mes salutations distinguées,
    cpellaton

Répondre à PELLATON Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>